Réussir son sevrage tabagique

Qu’est ce que le sevrage tabagique ?

Le sevrage tabagique c’est tout simplement la phase que l’on traverse lorsque l’on arrête de fumer. Le sevrage est une désintoxication à la fois physique à l’accoutumance tabagique et nicotinique mais aussi psychologique. Pour réussir sa désaccoutumance au tabac, il faut le vouloir vraiment, une motivation d’acier et être conseillé et bien entouré. Nous autres, les vagabonds vapoteurs, nous vous proposons de vous livrer toute notre aide et notre soutient dans cette privation de nicotine.

Pourquoi arrêter de fumer ?

L’arrêt du tabac ou plutôt, l’envie de le faire, s’explique en premier lieu par des questions de santé. Fumer tue, c’est un des messages que l’on lire sur les paquets de cigarettes depuis l’arrêté du 15 avril 2010 émis par le ministère de la Santé français et qui fait suite à une recommandation issue de la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, qui a été adopté par la 56eme Assemblée mondiale de la santé du 20 mai 2003.

L’arrêté Français impose aux fabricants de tabac d’imprimer une image dissuasive sur au moins 40 % de la surface arrière du paquet, accompagnée d’un message du type : « Fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage ».

La préservation de la santé est donc au cœur de l’envie de désintoxication tabagique et nicotinique. Étant donné le nombre de décès imputé au tabac, il est clair que les pouvoirs publics en ont fait un axe important pour la santé publique. En 1er parmi les problèmes de santé occasionné par le tabac et les cigarettes, ont pense au risque de cancer du poumon mais pas seulement, cancer de la gorge et du larynx également. Ce qui n’est finalement pas surprenant lorsque l’on sait ce que contient une cigarette. Et il est facile de le savoir, la « Ligue contre le cancer » avait réalisé une affiche nommée « Autopsie d’un meurtrier » que nous vous laissons découvrir ci-dessous.

sevrage tabac ligue cancer
L’affiche « Autopsie d’un meurtrier » édité par La ligue contre le cancer dans sa campagne de lutte contre le tabagisme

On peut lire qu’une cigarette produit une fumée qui contient environ 7000 produits chimiques dont au moins 70 sont cancérigènes. Les produits dangereux dénombrés sur l’affiche sont au nombre de 28 et parmi cette liste, on ne voit que 10 produits cancérigènes connues, ce qui ne représente que 14% des produits cancérigènes produits par la cigarette.

Mais ce n’est pas tout ! Il faut également reconnaitre que fumer coûte de plus en cher et ce en raison des taxes qui sont appliqués sur le tabac afin de dissuader les fumeurs.. Parmi les astuces pour regonfler sa motivation, on peut faire le calcul des économies que l’on va réaliser en arrêtant de fumer. Sur un an, c’est déjà énorme pour un fumeur qui se grille autours de 20 clopes par jours. Faisons le, d’ailleurs ! Un paquet de cigarette coûte environ 10€ donc 10×365=3650€.

Comment se passe un sevrage du tabac ?

Pour répondre pleinement à cette question, il faut se demander le temps que l’on met à se sevrer du tabac mais aussi les symptômes et gênes occasionnés par cet arrêt.

Quelle est la durée du sevrage nicotinique

Nous allons découper le sevrage à la nicotine en 3 étapes :

  1. Une envie de fumer dure entre 2 et 3 minutes. Elles seront de moins en moins forte et de plus en plus espacées jusqu’à ce que vous ne ressentiez physiquement plus du tout le besoins de fumer.
  2. La dépendance physique disparaît complètement entre 3 semaines et 3 mois. Cela dépend des gens, leur niveau d’addiction, entre autre. En fait, c’est le temps qu’il faut aux récepteurs nicotiniques pour revenir à un taux normal.
  3. Les dépendances psychologique et comportementale sont plus lentes à s’estomper et c’est plus complexe de déterminer une durée type. Plusieurs mois peuvent être nécessaires pour ne plus ressentir de fortes envies de fumer. Certains anciens fumeurs témoignent même d’une envie qui ne s’éteint jamais dès lors qu’ils se retrouvent dans un certains contexte comme à l’apéro avec des fumeurs.

Pour que la désaccoutumance s’opère le plus rapidement possible, le mieux sera de changer vos habitudes, on pourrait même dire changer de vie. Cela va passer par des contraintes mais aussi par une reprise d’une activité sportive par exemple.

Quels sont les symptômes qui accompagne cette désintoxication à la cigarette ?

Pendant la phase de sevrage physique à la nicotine (3 semaines à 3 mois), il n’est pas rare de ressentir irritabilité, tristesse, changements d’humeurs brusques, fatigue, obsession de la cigarette, troubles du sommeil, augmentation de l’appétit ce qui peut conduire à de la prise de poid…

Si vous ressentez ces symptômes, vous devriez consulter un professionnel de santé tel que tabacologue ou médecin afin qu’il puisse vous conseiller sur les substituts nicotiniques les mieux adaptés à vous (patchs, gommes, pastilles, spray, inhaleur) ou la cigarette électronique qui peut se révéler extrêmement efficace comme nous le sommes convaincus, ou encore un sevrage par aide médicale avec Champix ou Zyban.

Rien ne vous empêche d’avoir recours à d’autres méthodes tel que méditation, relaxation, hypnose, méthode Allen Carr ou homéopathie.

sevrage tabagique, comment faire ?

Pour réussir son sevrage au tabac, il faudra tout d’abord l’avoir décidé fermement. Si votre motivation n’est pas ferme au départ, vous n’y parviendrez certainement pas bien que cela dépende de votre niveau d’addiction.

Pour mettre toutes les chances de votre côté nous vous conseillons d’instaurer une méthode, des règles, nous allons tâcher de vous définir celles qui ont fonctionné pour nous :

Une fois que j’ai décidé d’arrêter de fumer, je marque le coup, je le ritualise. A savoir, je fume ma dernière cigarette en me disant que c’est la dernière, je jette les autres cigarettes, les cendriers, briquets, etc.

Si vous êtes fumeur modéré à gros fumeur, que vous fumiez plus de 10 cigarettes par jours, vous devriez choisir une aide complémentaire. Si vous ne savez pas quoi, parlez en à votre médecin et/ou prenez un rendez-vous avec un tabacologue. Il existe de nombreuses aides pour accompagner les fumeurs, voici les principales :

  • Les médicaments :
    • La varénécline ( le principe actif du Champix)
    • Le bupropion (le principe actif du Zyban)
  • Les substituts nicotiniques :
    • Les gommes à la nicotine
    • Les patchs
    • Les sprays ou inhalateurs
  • La vape et la cigarette électronique
  • La méthode Allen Carr
  • La méditation
  • La sophrologie
  • L’homéopathie
  • L’hypnose

A vous de vous faire une opinion sur ces différentes aides, certaines peuvent être combiné facilement. Une étude scientifique à récemment mis les substituts nicotiniques, les médicaments et la vape en observation sur les taux de réussite quand à l’arrêt définitif du tabac et c’est la cigarette électronique et la varénécline qui se sont montré, d’après cette étude, les plus performants, les plus efficace.

Notre avis est clairement pro vape, nous pensons que de pouvoir choisir les moment où je prend de la nicotine à l’opposé d’une diffusion lente et constante sont plus pragmatique pour lutter contre les effets du sevrage nicotinique. Que de pouvoir baisser le taux de nicotine avec grande précision est aussi précieux pour à la fois contrôler son sevrage et pouvoir se fixer des objectifs. La vape pour se désintoxiquer du tabac et de la nicotine, c’est simple, quand l’envie de fumer est trop forte, je prends 3, 4 bouffées sur ma e-cigarette et l’envie passe. Je baisse régulièrement mon taux de nicotine jusqu’à vaper à 0mg/ml et je finis par me détacher du geste. Je suis sevrer. Suivant les personnes, il faudra étaler ce processus sur une période comprise entre 3 mois et un an.

Ce n’est qu’un avis, vous pourriez très bien préférer une autre méthode. Les gommes à macher peuvent très bien être tout à fait adapté à vous et donc suffisamment efficace pour vous sevrer de la nicotine.

Lutte contre le tabagisme, comment aider ?

stop tabac
Se décider à arrêter le tabac !

Le rôle du ministère de la santé, de santé public France et de tabac info service

Les pouvoirs publics au travers du ministère de la santé mène une politique de lutte contre le tabagisme depuis quelques années. Pour aider les fumeurs à se débarrasser définitivement du tabac et de la cigarette, Santé Publique France, tabac infos service, le moi(s) sans tabac sont autant d’initiative qui vise à aider les fumeurs à franchir le cap et commencer à se sevrer ou à les aider à maintenir leur motivation, à leur apporter des conseils pratiques, des astuces pour ne plus penser à la clope !

L’aide des associations et des bénévoles dans la lutte contre le tabac

De nombreuses associations complètent cette aide gouvernementale, sur le terrain, au côté des fumeurs. On peut également parler des sites internet d’anciens fumeurs ayant réussis leur sevrage tabagique et voulant aider ce qui souhaitent commencer. C’est le cas de sevrage-tabac.org dont l’auteur nous livre ces astuces pour en finir avec le tabac.

Le soutien du « vagabond vapoteur » pour vous accompagner de votre désaccoutumance

Nous pensons que l’information est hyper importante dans le processus de sevrage au tabac. Une information claire et pratique pour accompagner les anciens fumeurs, répondre à leurs interrogations.

Mais les vagabonds vapoteurs, c’est un blog d’informations sur la vape et pas seulement une aide et de l’info pour se sevrer du tabac et de la nicotine. Ainsi, nous continuons de rédiger des articles qui, nous l’espérons, continue de vous plaire et vous intéresser. Retrouver ici nos derniers articles :

Il est fortement recommandé de faire régulièrement l’entretien de sa cigarette électronique afin de se préserver des maladies et également jouir d’une bonne vape. Dans cette optique, certaines parties de votre kit nécessitent un…
Cela fait maintenant une décennie que la vape est présente dans les pratiques et mœurs en tant que meilleur moyen pour arrêter le tabac. C’est pour répondre à l’offre de plus en plus grandissante…
Encore appelée vapoteuse, la cigarette électronique est commercialisée sous différentes formes. Chacune de ces formes vise à satisfaire un besoin particulier, meilleure prise en main, etc. Pour avoir une parfaite prise en main certaines…