Les sels de nicotine sont sujets de grosse polémique de nos jours. Une invention d’origine états-unienne, c’est une forme de nicotine très différente de la nicotine liquide classique contenue dans nos e-liquide. En effet, beaucoup commencent à s’inquiéter sur les effets dus à sa consommation. C’est ainsi que pour éclairer bon nombre d’entre vous, nous vous invitons à lire cet article. 

Vu sur les sels de nicotine

Le sel de nicotine est une substance dont on fait usage dans les e-liquides qui sont en réalité une forme plus raffinée de la nicotine. Appelé nicotine-base, ce type de nicotine a été exposé à de nombreux traitements. Notamment, le traitement chimique qui est d’ailleurs le principal. Il permet d’extraire le produit des plants de tabac. Il a été conçu selon des procédés qui le rapprochent le plus possible de la nicotine naturelle. 

Les sels de nicotine : C’est pour qui en réalité ? 

D’abord, les e-liquides au sel de nicotine sont destinés à toutes ces personnes-là qui viennent de débuter dans la vape. C’est le meilleur produit pour parvenir à faire une transition pour ses fumeurs qui n’arrivent pas à obtenir la nicotine nécessaire à cause des grosses bouffées qui irritent la gorge. 

Généralement, ce sont les personnes atteintes de BPCO, d’emphysème ou encore ces fumeurs dont l’arrière gorge est presque détruit. Toutefois, les sels de nicotine constituent une bonne option pour ceux qui sont addicts au vapotage, car ils ont besoin de satisfaire leur gros appétit pour la nicotine.

Les sels de nicotine : Quels sont les risques et les précautions d’usage à prendre

En réalité, pour certains spécialistes, les sels de nicotine ne sont aucunement nuisibles à la santé. Entre autres, cela s’explique par le fait que les sels de nicotine sont considérés comme une forme de nicotine. Néanmoins, si l’on s’inquiète c’est à cause de la présence du benzène dans le sel de nicotine. 

On note de potentiels risques de nuisance due à l’utilisation de quelques acides qui servent à l’extraction des sels de nicotine. À ce jour, les actions du benzène inhalé sur l’organisme sont inconnues. De nombreux tests ont été menés sur les animaux avec l’acide pyruvique. On en a déduit des dégâts biologiques mineurs. 

En ce qui concerne les précautions à prendre, il faut déjà savoir que ces e-liquides sont extrêmement dosés en nicotine. Le mieux à faire dans ce cas est de faire usage des appareils de vapotage de grosse puissance. 

Vous devez accompagner le dispositif d’une résistance intense avec une faible performance. Cela vous évitera des shoots de nicotine hautement violents. Par contre, on obtient des effets mineurs (vomissements) suite à la consommation de très fortes doses de nicotine. 

Enfin, l’essentiel à retenir est que nous allons pendant longtemps attendre parler des sels de nicotine. Puisqu’il faut souligner un gros manque de données, d’information pour avertir les consommateurs. Pour l’heure, on croise les doigts pour que des recherches soient lancées en ce sens très bientôt. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *