Vapoter peut créer certains effets secondaires, des brûlures dans la gorge ou l’écoulement nasal. Ce phénomène est souvent observé chez les vapoteurs débutants à cause du sevrage. Dans ce cas de figure, il ne faut pas paniquer, car le symptôme va disparaitre tout seul après quelques jours. Parfois, c’est le liquide électronique qui cause l’écoulement nasal.

Qu’est-ce qui provoque les écoulements nasaux lorsqu’on vapote ? Est-ce normal ?

De nombreux vapoteurs ont un écoulement nasal lorsqu’ils vapotent. Ce phénomène peut être dû à deux causes. D’abord, il peut simplement s’agir d’une manifestation du sevrage. Ceci est valable pour ceux qui ont délaissé la nicotine pour la cigarette électronique. L’écoulement nasal peut être également causé à cause de la condensation générée par la vapeur.

Il a été prouvé que le sevrage tabagique entraine de nombreux changements au niveau du corps du fumeur. Si vous avez donc délaissé la cigarette traditionnelle pour celle qui est électronique, il est tout à fait normal que vous couliez du nez. En fait, ces nouveaux vapoteurs ont souvent tendance à tomber malades. C’est à ce moment précis que leur nez se bouche.

Il ne faut pas paniquer lorsque vous constatez un écoulement nasal pendant que vous vapotez. En fait, il s’agit d’un symptôme de sevrage. En temps normal, ce phénomène ne devrait durer que quelques jours. C’est le temps nécessaire pour que les cils se remettent en marche correctement.

L’écoulement nasal peut être aussi dû à l’e liquide que vous utilisez dans votre cigarette électronique. De même, une personne qui rejette la fumée par le nez peut constater un bouchage de cet organe. Cette fumée va donc engendrer un écoulement nasal.

Comme indiqué plus haut, parfois, c’est l’e liquide et sa composition qui sont à la base du nez qui coule. À titre d’exemple, il faut savoir que le PG a souvent tendance à être irritant. Ceci même s’il favorise le hit et les saveurs.

Dans l’industrie pharmaceutique, le PG est souvent utilisé. Ceci se comprend parfaitement, car il est très utile pour la conception des sprays nasaux et buccaux.

Comment faire pour éviter l’écoulement du nez lorsque je vapote ?

Si vous venez de laisser la consommation de la nicotine pour la cigarette électronique, alors l’écoulement nasal est un signe de sevrage. Dans ce cas de figure, vous n’avez rien à faire.

En fait, il vous suffira de patienter. Ceci pour la simple raison que l’écoulement nasal, lorsqu’il est le signe du sevrage, ne dure que quelques jours. Après cette période, tout devrait normalement rentrer dans l’ordre.

Toutefois, si ce phénomène persiste, alors c’est sûrement votre liquide électronique qui est en cause. Dans ce cas, il faudra simplement procéder à un changement de ce produit.

L’idéal serait de vous tourner vers un e liquide qui est moins riche en propylène glycol. Il existe une autre alternative, cette dernière consiste à modifier le tirage de votre cigarette électronique. Pour ce faire, vous pourriez vous tourner vers une vape serrée qui fournira beaucoup plus de petits nuages.

La vape peut entrainer d’autres effets secondaires ?

Le fait de vapoter peut créer certains désagréments, surtout pour les débutants. Par exemple, ceux qui sont en phase de transition de la cigarette classique à celle qui est électronique pourront avoir des maux de tête en vapotant.

En plus de ces maux de tête, il se peut que vous sentiez des maux de ventre ou bien que vous ayez la nausée. Tous ces signes représentent simplement des symptômes du sevrage.

En temps normal après quelques jours de sevrage, ces phénomènes disparaissent. Tous ces maux sont simplement la manière dont votre corps réagit au changement.

Parfois, les maux de tête sont dus à un surdosage nicotinique. Si vous vous trouvez dans une telle situation, il faut arrêter de vapoter. Vous devez également vous assurer de bien vous hydrater.

Un autre symptôme possible lorsqu’on vapote surtout au début est la toux. En fait, le fait de consommer du tabac est à l’origine de nombreuses maladies respiratoires.

Le tabac est également une principale cause de la réduction de l’espérance de vie. Lorsqu’on arrête la consommation de tabac, les cils vibratiles se remettent progressivement en marche. Cela est essentiel, car ils facilitent l’évacuation du goudron dans les poumons.

L’écoulement nasal est courant et touche de nombreux vapoteurs débutants. Il n’y a donc pas de quoi s’inquiéter surtout en début de sevrage. Avec le temps vous devrez constater la disparition de la toux et des autres symptômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *