L’emphysème pulmonaire est une maladie respiratoire très grave. Si vous fumez des cigarettes classiques, il est impératif d’arrêter de fumer dès que vous vous savez atteint par cette pathologie. Vous vous demandez certainement s’il est quand même possible d’utiliser une e-cigarette malgré votre état de santé. On en parle dans cet article.  

Qu’est-ce que l’emphysème pulmonaire ?

L’emphysème pulmonaire est une pathologie pulmonaire qui s’attaque et détruit progressivement les alvéoles pulmonaires et les vaisseaux sanguins des poumons. Il faut tout d’abord savoir que les alvéoles pulmonaires sont responsables des échanges gazeux entre l’organisme et l’air extérieur. Leur distension provoque donc une difficulté des voies respiratoires à expirer l’air contenu dans les alvéoles et à le renouveler.

À l’origine de millions de morts par année, l’emphysème pulmonaire est principalement causé par le tabagisme, qu’il soit actif ou passif. Cette maladie se manifeste le plus souvent par :

  • Un essoufflement rapide lors d’une activité physique ;
  • Des bronchopneumopathies chroniques obstructives ;
  • Une oppression au niveau de la poitrine ;
  • Une respiration sifflante ;
  • Une toux chronique ;
  • Une sensation de manque d’air…

C’est quoi le principe de fonctionnement de la e-cig ?

Une chose est sûre, l’e-cig est moins nocive pour l’organisme que la cigarette classique. Récemment encore, une étude scientifique sérieuse concluait qu’elle est 95% moins nocive que le tabac. La cigarette électronique est aujourd’hui reconnue comme une solution extrêmement efficace pour mettre un terme à sa dépendance au tabac.

Pour être aussi efficace, l’e-cigarette dont les composants principaux sont la batterie, l’atomiseur et le e-liquide fonctionne d’une manière simple. Sa batterie envoie de l’énergie dans la résistance de l’atomiseur. Celle-ci en contact avec le e-liquide produit une vapeur proche de la fumée d’une cigarette classique. C’est cette vapeur qui est aspirée par le vapoteur. L’e-liquide responsable de la vapeur aspirée contient du propylène glycol, de glycérine végétale, de l’arôme et un dosage de nicotine.

E-cig et emphysème, un lien ?

Une chose est sûre, les scientifiques s’accordent sur le rôle imminent que peut jouer la cigarette classique dans l’aggravation de la santé d’un sujet atteint emphysème pulmonaire.  Sa combustion entraîne en effet un dépôt de goudron sur les bronches et un apport important de monoxyde de carbone dans le sang. C’est tout le contraire avec une cigarette électronique qui est totalement sans combustion. C’est pourquoi les spécialistes ne peuvent aujourd’hui pas dire avec certitude si la vape peut engendrer des complications supplémentaires chez un sujet déjà atteint de la maladie.

Toutefois, nous savons que la vapeur d’une cigarette électronique peut provoquer une aggravation de la toux chronique pendant le vapotage, chez un ancien fumeur. Les anesthésiants contenus dans les cigarettes classiques pour voiler les agressions subies par la gorge ne faisant plus effet, la gorge déjà irritée, ne fera plus de différence. Cela est davantage vrai si vous vapez vite et fort ou si vous vapez à l’aide d’un e-liquide fortement dosé en PG. Ce composant a effet tendance à augmenter la sensation de hit, ce qui laisse champ libre à la toux. Si vous êtes atteint de cette maladie pulmonaire et que vous souhaitez vaper, essayez donc de ne le faire qu’avec des e-liquides à faible taux de PG.

Que retenir ? Vous pouvez sans risque utiliser une e-cigarette même étant atteint d’emphysème pulmonaire. Assurez-vous cependant d’avoir le bon matériel et les bons composants. Pour en savoir plus sur la santé des vapoteurs et avoir encore plus d’infos sur le vapotage, n’hésitez pas à visiter la page Vape équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *